L’ASPHODÈLE.

Vous l’avez peut-être remarquée lors de vos balades ou de vos randonnées, cette fleur ne passe pas inaperçue : l’asphodèle.

A l’époque, en période de disette, on consommait son tubercule en pommes de terre ou bien sous forme de farine et permettait de surmonter les périodes de disette.

Une plante qui mérite d’être connue et identifiée!

ASPHO

LE VAUTOUR FAUVE.

C’est toujours étonnant d’observer les vautours, ces rapaces pouvant atteindre presque 3 mètres d’envergure et 11kg, dans le rôle de parents.

VAUTOURS9
Le mâle aussi bien que la femelle veille sur l’oisillon unique, très rarement deux et qui en cette période atteint déjà 60 cm de longueur.
On peut sans hésitation dire qu’il s’est imposé comme l’oiseau emblématique du Pays Basque.
Si vous les observer en train de voler en rond dans le ciel, ce n’est pas qu’ils ont repéré une carcasse mais tout simplement qu’ils profitent des vents ascensionnels afin de prendre de l’altitude sans se fatiguer!

Bonne semaine!!! Aste on!!!

LE TIRCIS.

J’ai pris cette photo il y a quelques jours au bord de la Nive, quand le soleil brillait encore…
Vous aussi amusez-vous à identifier le Tircis lors de vos balades, ce papillon aux couleurs chaudes, comme les prévisions de la semaine à venir; ceci dit après un week-end très pluvieux!
Bon week-end!! Asteburu on!!!

TIRCIS