L’AZURÉ DES MOUILLÈRES AU PAYS BASQUE.

Son nom ne doit pas vous dire grand chose… Et même si vous l’aperceviez que peut être que vous n’y prêteriez pas attention de part sa petite taille… Cette rencontre ne se fait pas à n’importe quelle période, ni à n’importe quel endroit…

Car en effet trouver l’azuré des mouillères  ne s’avère pas si simple que cela! D’où l’intérêt de vous en parler!

Sa petite taille, de 17 à 19 mm d’envergure, permet à ce papillon de jour de se faire tout petit. Il doit  son existence à la fragile complicité d’une fleur et d’une fourmi. Encore une merveille que seule Dame Nature pouvait inventer…

AZURé4

L’Azuré des mouillères (Maculea Alcon), doit son nom à son habitat unique, les tourbières. Ces fameuses zones dont on parle de plus en plus car en voie de disparition. Leur forte diminution les empêche d’assurer leur rôle « d’éponges » lors de fortes pluies soudaines ou de longues périodes pluvieuses… Mais ceci est un autre débat et un problème qui met du temps à être pris au sérieux, où sûrement comme souvent trop tard, quand le mal aura pris un ampleur conséquente…

Dans tous les cas la tourbière où vit ce papillon à Sare a déjà franchit un pas puisque la zone est classée Natura 2000, c’est à dire qu’elle rentre dans un programme de  zones identifiées pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages qu’elle contient.

AZURé5

Pour comprendre ce papillon il faut s’intéresser aux fleurs et aux insectes dont ils dépendent. En effet l’azuré des mouillères est un papillon myrmécophile, c’est à dire qui est étroitement lié à l’existence d’une fourmi rouge, du genre Myrmica, présente dans les tourbières Basques.

Un habitat dont la végétation est quasi intégralement constituée de bruyères (Canulla Vulgaris), de fougères grand aigle (Pteridium Aquilinum) et d’une végétation herbacée importante. Cependant c’est grâce à l’homme et à la fauche annuel d’un Saratar que cette zone peut rester un milieu ouvert, propice à la présence de la fourmi et donc du papillon… Du coup l’exode rural et la diminution de cette fauche laborieuse sur ces terrains communaux difficiles d’accès restent les principaux dangers qui pèsent sur notre fragile azuré….

Reprenons l’histoire dans l’ordre puisque ce papillon ne pond en plus  ses oeufs que sur une fleur! La gentiane pneumonanthe (Gentiana Pneumonanthe).

PNEUMONANTHE

Une fleur majestueuse qui fleurit parmi les dernières de la saison, de juillet à septembre ou jusqu’en novembre comme avec les chaleurs que nous avons connu cette année. La fleur devient donc lieu de ponte et plante nourricière. Les oeufs sont déposés presque intégralement sur les fleurs mais parfois sur les feuilles.

AZURé6

Ces oeufs qui écloront et les chenilles qui en naîtront se nourriront des graines des fleurs présentent à l’intérieur et à la base.

AZURé2

Trois semaines après, elles tomberont au sol et c’est là que nous retrouvons notre fourmi rouge Myrmica. La nature ne cessera de m’étonner et de me surprendre de par sa complexité et son adaptation. Juste que la (courte) durée de notre existence ne nous permet pas d’avoir assez de recul pour s’imaginer tout le temps nécessaire pour coordonner l’évolution de tout ces acteurs…

AZURé3

Cette chenille dés sa naissance imite la signature chimique des fourmis et sécrète une odeur semblable à celle des larves de fourmis. La chenille est donc adoptée et la fourmi dupée la ramène dans la fourmilière qui devient alors son cocon. Elle se nourrira alors des larves de fourmis durant tout l’hiver et parfois même par les fourmis qui laissent mourir leurs propres larves. Cependant la tourbière doit posséder une densité de fourmilières assez importante pour donner au papillon toutes ses chances d’être adopter puis nourrit.

L’été suivant la chenille se transforme en chrysalide  suffisament souple pour s’extirper de la fourmilière. Le papillon peut donc parfois mener la colonie de fourmis à sa disparition en consommant trop de larves. Mais ne vous inquiétez pas trop pour ces fourmis car on estime que le poids cumulé de toutes les fourmis vivantes actuellement sur  la terre représente le poids de l’humanité!

Désormais si vous identifiez un azuré des mouillères vous pourrez vous remémorer tous les intervenants et la complexité qui mène à la naissance de ce papillon si particulier, si fragile et protégé…

 Le dessus du mâle est bleu clair et brun grisâtre chez la femelle, les deux sexes ont des points noirs sur le dessous des ailes, son vol et élégant surtout avec ses reflets bleutés.

AZURé1

Bonne balade, et comme d’habitude, n’oubliez pas de regarder autour de vous quand vous marcher, mais aussi en l’air et par terre!