DÉCOUVREZ LES RANDONNÉES EN RAQUETTES

Le Pays Basque a la particularité de nous offrir de fortes chaleurs et des chutes de neige en montagne  en hiver a quelques mois d’intervalle,  mais qui s’en plaindrait ?!

hirondelle
Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) Image LPO.

La même semaine où le LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) signale l’arrivée des premières hirondelles sur notre territoire, ce lundi matin tous les sommets du Pays Basque sont recouverts d’une couche conséquente de neige qui atteind 10 cm à 600 mètres d’altitude.

LATHREE
Lathrées clandestines (lathraea clandestina).

Les premières fleurs sortent à peine en prémice des beaux jours, que l’hiver repasse devant ! Et lorsque la neige apparaît à cette altitude là, c’est que les montagnes Basques sont devenues un énorme terrain de jeu pour s’initier à des sports que nous pratiquons rarement, c’est le cas de la randonnée en raquettes.

DSC_6410
Eperon d’Harrigorri vue d’en bas.

Lorsque l’on parle de faire des raquettes, on pense de suite à Iraty, à la vallée d’Aspe ou d’Ossau, et du coup on oublie que l’on peut pratiquer ce sport à moins d’une heure de Bayonne.

2PERON
Eperon d’Harrigorri vue d’au dessus.

Le côté éphemère de cette neige donne une note d’exclusivité à ces sommets si familiers. Aujourd’hui vous faites une randonnée en raquettes, dans un jour la pluie ou le vent de sud aura tout balayé ! Et si le lendemain d’une telle journée on se retrouve au bord de la mer, alors les images de paysages enneigés défilent, au son des vagues, au goût des embruns… Quel privilège !

congeres
Congères prés du sommet. Combinaison de vents forts et de chutes de neige importantes.

La pratique des raquettes s’adapte à toutes les conditions physiques et nécessite peu de matériel. De bonnes chaussures de randonnée, des bâtons, télescopiques de préférence, et des raquettes toujours plus légères. Un système tout récent offre une nouvelle position en descente où désormais le talon ne bute plus au niveau de la raquette mais vient se planter directement dans la pente, ce qui a pour résultat  de limiter ou éviter toute glissade dés qu’il y a trop de pente.

Durant cette activité on est vite séduit par la beauté  des paysages. Dans un silence les plus total on observe des traces d’animaux dans la neige, se demandant à qui elles peuvent bien appartenir, tout est calme, on ne pense alors plus à rien.

SEUL2
Quel bonheur de faire « sa » trace dans un immense espace vierge…

Cependant ce sport n’est pas sans danger et la présence  d’un professionnel comme un accompagnateur moyenne montagne est indispensable, ou d’une personne « montagnarde » qui maîtrise les terrains enneigés, car tout comme le ski hors piste ou le ski rando, les randonnées en raquettes sont soumises aux risques d’avalanches. Vous trouverez toutes les informations du niveau de risque d’avalanches  grâce à une météo montagne sûre. Le primordial étant tout comme au ski d’avoir une assurance adaptée à cette pratique.

BEHOR
Forêt d’Iraty, au fond le Behorleguy.

Dans trois mois nous serons déjà en maillot de bain à la plage, alors partez à la rencontre de la neige, des bons moments et des sourires qu’elle procure, avant qu’encore une fois, elle ne disparaisse.

DEHORS…C’EST LE PRINTEMPS !

En ce samedi 22 mars le temps est froid et pluvieux mais nous sommes bien au printemps. Au pays Basque nous pouvons avoir les quatre saisons en une journée donc il faut rester optimiste !

héron
Héron cendré (Ardea cinerea)

Une saison privilégiée pour observer le réveil de la nature alors à vos chaussures, à vos jumelles, à vos appareils photos et en route pour la découverte de votre environnement.

IRIS
Iris des marais (Iris pseudacorus)
orchis-III
Orchis tacheté (Dactylorhiza maculata)

JOURNÉE INTERNATIONALE DES FORÊTS 2014

« Après la biodiversité, après les océans, voici qu’enfin les forêts seront fêtées à la hauteur de leur importance vitale pour nous, bien évidemment, mais surtout pour l’ensemble de la vie sur Terre. » Jacques Perrin, parrain officieljournee-des-forets

Vendredi nous fêterons  la première  journée internationale des forêts en France. Cette journée de sensibilisation est l’occasion pour tous de sortir de chez soit, de découvrir les forêts qui nous entourent ou redécouvrir celles de notre enfance!

FOR2
Forêt du Xareta.

Les forêts sont les poumons de notre planète bleue, le refuge de la biodiversité, un lieu de mythes et de légendes, un patrimoine que nous nous devons de conserver et d’entretenir afin que nos enfants et toutes les générations futures puissent s’émerveiller devant tant de beauté.

CHENE3
Chêne têtard pluri-centenaire

La forêt d’iraty, plus grande hêtraie d’Europe ; les Landes, plus grand massif forestier d’Europe ; les forêts d’arbres têtards de la zone de Sare ; les forêts communales de Saint Pée sur Nivelle,  d’Ustaritz ou de Bardos… La liste est longue pour ne citer que les plus connues!

FOR3
Forêt de Sare.

Une journée entière, une demi-journée, ou quelques heures peu importe, vendredi sera la dernière journée agréable avant la pluie de ce week-end donc ne ratez pas ce rendez-vous!!!!!!!

FOR
Forêt d’Iraty.

« La mythologie Basque » EXPOSITION CAMBO ERAKUSKETA KAMBO

Jusqu’au 29 mars 2014, la médiathèque de Cambo-les-bains en partenariat avec l’association LAUBURU, vous propose de découvrir seul,  en famille ou entre amis la mythologie Basque.

expocambo

Le moment fort de cette exposition se déroulera le samedi 15 mars à 10H30 où Claude Labat animera une conférence « LAMINAK » pour acquérir ou compléter ses connaissances sur ces acteurs récurrents des mythes et des légendes Basques, mais aussi pour aborder la mythologie de façon générale et participer ainsi  à sa « vulgarisation ».

Bonne visite!

COULEURS HIVERNALES

Jonquilles, primevères ou anémones autant de fleurs qui illuminent les prairies et sous-bois en cette fin d’hiver et nous ravissent par cet espoir de jours meilleurs.

Nous oublions ou plutôt connaissons beaucoup moins la fritillaire pintade (Fritillaria meleagris), cette fleur est devenue très rare, elle brille par sa délicatesse et sa finesse dans nos sous-bois marécageux, prairies inondables et talus humides.

fritilaireFritillaire-II

Des stations conséquentes de plusieurs dizaines voir centaines de cette plante de la famille des lys sont présentes au Pays Basque; Plante protégée sur la liste régionale d’Aquitaine nous devons la préserver de la cueillette.

La disparition des herbages inondables des lits majeurs des cours d’eau, le labour de ses terres pour la maïsiculture ou la populiculture, la fauche précoce des espaces aménagés pour les promeneurs dans les zones humides ou encore les traitements phytosanitaires expliquent son statut. Autrefois répandu, les paysans connaissaient les propriétés répulsives de ses bulbes contenant des alcaloïdes toxiques contre les taupes.

L’observation de cette clochette fragile est toujours l’une des plus belles rencontres hivernales dont on ne se lasse jamais.