LES NIVES VIVANTES

L’hiver c’est aussi le moment pour certains de se reproduire, je veux parler des salmonidés, truites et saumons dans les Nives profitent de cette saison pour perpétrer le cycle de la vie.

L’oeil aguerri et observateur mais plutôt le connaisseur des différents cours d’eau du réseau hydrographique de la Nive aura de grandes chances d’observer ce spectacle. Les Nives sont d’une qualité exceptionnelle ce qui permet a un poisson mythique tel que le saumon de pouvoir remonter leur cours et donner de la vie à nos rivières.

Émerveillons-nous devant ce voyageur téméraire dont la sauvegarde de son milieu de vie est de notre responsabilité.

Vidéo « Les Nives vivantes » disponible sur le site horizons basques et sur youtube.

 

CARNAVAL / INAUTERIAK SAN SEBASTIEN 2014

Février, le milieu de l’hiver, mais c’est aussi le carnaval et son ambiance estivale!

C’ est le cas de San Sebastien qui pour l’occasion n’oublie pas d’arborer ses plus beaux déguisements, de danser et de chanter en célébrant le dieu Momo, représenté chaque année par une jeune fille élue native de la ville.

affiche1Pour gagner le Grand Prix du Carnaval et le Grand Prix de l’humour attribués chaque année, ce ne sera pas moins de 27 groupes qui prendront possession des rues de la ville, le samedi 1 mars, chacun à sa façon nous fera partager sa joie et sa bonne humeur, chamarrés de costumes aux couleurs vives et éclatantes.

Ces habits rappelent ceux des Bohémiens, ces chaudronniers Hongrois venus à San Sebastien et l’on célèbre d’ailleurs début février leur fête ainsi que celle des bergers (artzaiak), descendus des montagnes afin de courtiser Les nourrices (iñudeak) de San Sebastien, c’est déjà un avant goût de carnaval!

affiche3A noter sur les affiches du carnaval, la présence récurrente d’une sardine, celle-ci accusée de sorcellerie sera alors brûlée, « el entierro de la sardine », et incarnera le symbole de la fin du carnaval.

Du 27 février au 3 mars, en famille ou entre amis, découvrez un des moments forts de l’année en Hegoalde.

 

SPECTACLE HIVERNAL

Titanesque, majestueux, Gigantesque ou encore superbe sont autant de superlatifs que nous pouvons donner aux images de nos balades hivernales au Pays Basque en ce week-end de février.

falaise hegoalde
Vague projetée à 60m de hauteur

La tempête Ruth nous a offert un spectacle rare sur la côte Basque avec une houle très puissante. Beaucoup de tempêtes se sont succédées ces dernières semaines dans notre région;  Toutes ont laissées derrière elles un grand manteau blanc sur nos montagnes ou encore des souvenirs plus ou moins joyeux en développant leur puissance sur nos côtes et cours d’eau.

falaise-hegoalde-IV

Malgré les dégâts causés par cette dernière tempête du 08-09 février 2014 nous voulions mettre en avant la beauté des paysages et des situations que nous pouvons vivre. Une balade au Pays Basque, même hivernale, nous promet bien des surprises, une façon de sortir des sentiers battus et d’apprécier ce pays si vivant.

Crêtes

falaise-hegoalde-II

Ocean-tempete

VISITE DU BAYONNE HISTORIQUE

L’ Office de tourisme de bayonne vous invite à découvrir les lieux historiques de la ville durant le mois de février. La personnalité des guides et leur passion pour cette ville  vous ferons voyager dans le temps.

bayonne
Maison Moulis.

q

bayonne

Dates de visite :

– 08 février – Les remparts de Bayonne sans dessus – dessous : 14h30 /16h30

– 13 février – Cathédrale de pierres et d’images : 12h30 / 13h30

– 15 février –  Le vieux Bayonne : 14h30 / 16h30

– 18 février – Grand Bayonne secteur sauvegardé : 14h30 / 16H30

– 20 février – Saint-esprit un quartier ouvert sur l’Adour : 10h30 / 12h30

– 25 février – Bayonne insolite  et mystérieuse : 14h30 / 16h30

– 27 février – Chocolat gourmand :  10h30 / 12h30

bayonne

 

LA GRANDE AIGRETTE

Les zones humides ou barthes comme nous les appelons chez nous font parler d’elles en cette période de pluie et d’inondation. Ces zones sont écologiquement très riche, parmi les écosystèmes les plus riches sur la planète, elles abritent une quantité formidable d’espèces végétales et animales pour le plus grand plaisir des yeux.

La grande aigrette (Ardea alba) fait parti des oiseaux qui sont facilement observable sur une zone humide. Sa grande taille, similaire à celle d’un héron cendré, et sa couleur blanche en font un oiseau facile a repérer.

grande aigrette
Grande aigrette (Ardea alba) – barthes de l’Adour
Cette espèce est protégée mais la dégradation de son milieu de vie  est une menace importante. Au début du 20ème siècle l’engouement pour ses longues plumes nuptiales qui ornaient les chapeaux des dames fût dramatique pour cet oiseau par les massacres qui avaient lieu.
Dans les barthes de l’Adour il n’est pas rare de voir réuni autour d’un plan d’eau ou d’une prairie humide la grande aigrette, la cigogne et le héron cendré, une réunion d’échassiers qu’il faut pouvoir préserver et développer.
grande aigrette

02 FÉVRIER 2014 – JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES

Chaque année, le 2 février, la Journée mondiale des zones humides commémore la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne. Des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l’occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier.

Pour cette édition 2014 dont la thématique est « Zones humides et agriculture, cultivons le partenariat ! », la LPO propose, entre le 1er et 9 février, un programme complet d’animations, partout en France

drosera-II
Drosera – plante carnivore de tourbières
drosera
Drosera – plante carnivore de tourbières